A la Une Destination

ÉTATS-UNIS : LES CONDITIONS D’ENTREE A PARTIR DU 8 NOVEMBRE

À partir du 8 novembre, les voyageurs aériens à destination des États-Unis devront être entièrement vaccinés et fournir une attestation de leur statut vaccinal lors de l’embarquement à l’aéroport de départ. 

Les vaccins reconnus sont AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer/BioNTech, Sinopharm et Sinovac. Il faudra avoir reçu un schéma vaccinal complet, soit deux doses de Moderna ou Pfizer (même pour les personnes guéries de la Covid-19) Les combinaisons de vaccins différents pour la première dose et les rappels sont autorisés.

Tout voyageur étranger sera tenu de présenter le résultat négatif d’un test antigénique ou PCR effectué dans les trois jours avant de partir s’il est vacciné. Les résidents non vaccinés (ainsi que certaines catégories très limitées de voyageurs étrangers) pourront présenter un test négatif effectué dans les 24 heures précédant le départ.

Les mineurs âgés de moins de 18 ans n’auront pas besoin de prouver qu’ils sont vaccinés contre le Covid-19. Toutefois, les mineurs entre 2 et 17 ans non vaccinés devront se faire tester dans les 72 heures avant le départ s’ils voyagent avec des adultes vaccinés et un jour avant s’ils voyagent seuls ou avec des adultes non-vaccinés autorisés à voyager (cas exceptionnels).

Les compagnies aériennes devront vérifier, avant l’embarquement, les preuves de vaccination et recueillir des informations permettant aux autorités sanitaires de prendre contact avec les voyageurs après leur entrée sur le territoire, en cas d’infection ou de cas contact. Ces données seront conservées 30 jours.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer