A la Une Transport

Maroc : l’ouverture du ciel repoussée

La Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) du Maroc a prorogé la suspension du trafic aérien international pour la cinquième fois consécutive. Ainsi, les vols internationaux sont suspendus jusqu’au 10 juillet 2020, au lieu du 15 juin, comme cela était préalablement prévu. 

C’est un véritable coup dur pour la RAM, la compagnie nationale, dont les pertes depuis la suspension de ses activités le 13 mars dernier, sont évaluées à 5 millions de dollars par jour ; soit 470 millions en 94 jours.  Dans son rapport de fin avril, l’IATA a révélé que le Maroc pourrait enregistrer une baisse de 8,1 millions de passagers en 2020. Ce qui correspond à une perte de revenus d’environ 1,3 milliard de dollars. 

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer