A la Une Restauration

Festival virtuel de la Harissa: le rendez-vous piquant qui crève l’écran

Sous le pilotage de l’Association pour la sauvegarde de la ville de Nabeul (A.S.V.N.), le festival de la Harissa revient à Dar Nabeul pour une nouvelle édition « virtuelle », pour ne pas dire « exceptionnelle », programmée du 1er au 4 octobre 2020

Au menu, un nouveau casting de chefs prestigieux régalant les gourmets à travers des « Cooking Shows » (ateliers et démonstrations culinaires), mais aussi des conférences scientifiques animées par des professeurs et des chercheurs, des stands de producteurs locaux, une présentation du livre de cuisine « Lettres de Noblesse de la gastronomie tunisienne » (Éditions Dar El Dhekra, 2019) — doublement lauréat aux Gourmand World Cookbook Awards 2020 dans les catégories « Afrique » et « Littérature culinaire » —  de Gilles-Jacob Lellouche et surtout, la star des produits du terroir tunisien : la Harissa et ses différentes déclinaisons  !

Quelles sont les nouveautés ?
Ce festival à pour ambition d’ouvrir les frontières de la gastronomie en proposant à son public un parfait équilibre entre des destinations et des chefs mis au défi de quitter leur zone de confort et leurs cuisines habituelles pour le somptueux patio de Dar Nabel afin de proposer aux festivaliers des recettes lives, accessibles à tous !
L’une des grandes nouveautés de cette édition : le festival de la Harissa fait peau neuve à travers de nouvelles têtes d’affiches et des Cooking Shows inédits et insolites, notamment:

  • Un Hamburger « Spécial festival de la Harissa » concocté par le meilleur « Burgerman » tunisien, Makram Benayed (Le Zink),
  • Un « mchalouat » revisité… à la Harissa: une idée de l’artisan culinaire, chef Foued Frini,
  • Un plat de la cuisine judéo-tunisienne à base d’Harissa réalisé par le créateur des concepts « Délires & Délices » et « La Ftira Loca », le célèbre restaurateur et écrivain, Gilles Jacob Lellouch,
  • Des plats du patrimoine culinaire nabeulien confectionnés par des femmes ménagères et des passionnées de la cuisine traditionnelle,
  • Un atelier de fabrication d’Harissa traditionnelle, dite « Arbi » et à la vapeur,
  • Et d’autres plats traditionnels fignolés par des professionnels des métiers de bouche: chef Moez Baklouti (formateur de cuisine), cheffe Asma Lajimi-Bey (restaurant Ouled El Bey), etc…

 « mangeonsbien.com » sacré aux Gourmand World Cookbook Awards


Le site web culinaire « mangeonsbien.com » (mangeons bien) vient d’être sacré aux Gourmand World Cookbook Awards 2020 dans la catégorie “B15 Websites” (B15 Sites Web), selon la liste des gagnants publiée, le 23 septembre 2020, sur le site officiel de cette prestigieuse compétition fondée en 1995 par Édouard Cointreau.
 Il est à signaler que le Webzine tunisien « mangeonsbien.com » — fondé par le journaliste Abdel Aziz Hali en 2016 — est le seul site web africain et maghrébin distingué aux Gourmand World Cookbook Awards 2020:
Les Gourmand Wolrd Cookbook Awards récompensent chaque année les meilleurs publications de la littérature gastronomique (livres et magazines de cuisine et de vin) et les sites web culinaires.
Pour l’édition de 2020, les membres du jury des “Gourmand World Cookbook Awards” ont reçu “983 entrées, provenant de 150 pays et régions, fait savoir le président-fondateur des Gourmand Awards, Édouard Cointreau dans une introduction (en anglais), accompagnant la liste complète des lauréats.
Il est à rappeler que « mangeonsbien.com » a remporté les deux premières éditions des Travel d’Or (2017 et 2018) du meilleur site web tunisien de gastronomie et de restauration.
Enfin, ce magazine culinaire connecté fut le seul média africain et arabe à couvrir sur place la Grande Finale du Bocuse d’Or 2019 et la Coupe du Monde de la Pâtisserie 2019 à Lyon (France) dans le cadre du Salon International de la Restauration, de l’Hôtellerie et de l’alimentation (SIRHA).

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer