UNIH : 10 recommandations pour rendre le Protocole Sanitaire performant

L’Union Nationale de l’Industrie Hôtelière salue l’élaboration par l’Office National du Tourisme Tunisien d’un « Protocole de Santé du Tourisme Tunisien anti COVID-19 ».

Ce « PSTT » ne peut que renforcer le process HACCP et la mise en place de normes de gestion intégrée ISO, notamment : 45 000, 22 000 et 14 000.

Après consultation de ses membres et adhérents, l’UNIH émet 10 suggestions et recommandations pour que ce PSTT soit un véritable outil de travail, un document de référence et un support de communication ; à savoir :

  1. L’UNIH considère le « PSTT » comme un ensemble de conseils et de recommandations, une sorte de label ;
  2. Elle déconseille sa promulgation  par un texte juridique ; ce qui le rendrait contraignant ; mais elle espère sa mise en application dans les meilleurs délais ;
  3. L’UNIH recommande d’élaborer un Protocole en 3 phases : en période de pandémie, en temps de dé confinement et en post pandémie. En effet, dans sa version actuelle, le  « PSTT » est davantage conçu pour des hôtels devant recevoir des individus en confinement obligatoire, que des touristes en vacances. Il doit par conséquent être allégé et laisser à l’hôtelier plus de souplesse dans son application ;
  4. Elle suggère d’élaborer la partie bien-être (thalasso, spa..) avec l’ONTH et le GP Thalassothérapie – Hydrothérapie de la FI2T ;
  5. L’UNIH recommande à ce que le « PSTT » soit conforme aux dispositions nationales générales, en ce qui concerne le MICE, les réunions et fêtes familiales ;
  6. Elle recommande de n’exclure ni de suspendre aucune activité à l’hôtel, surtout si elle fait partie de son programme habituel. Mais des règles de santé et de sécurité sanitaire peuvent être appliquées pour son exécution ; en mettant en place les procédures nécessaires ; 
  7. L’UNIH recommande à ce qu’avant la publication et diffusion officielles du « PSTT », les autorités (ministères, offices, gouvernorats, municipalités…) doivent s’assurer que tous les produits (gel hydro alcoolique, désinfectants, javel…) , matériels et équipements (bavettes, gants, thermomètres infra rouges, cellules de désinfection…) sont disponibles sur le marché en quantités suffisantes et à des prix abordables, homologués s’il le faut ; avec une exonération d’impôts et taxes sur tous ces produits, matériel et équipements ;
  8.  Elle recommande d’accorder un délai d’un mois entre la date de la publication du « PSTT » et celle de son entrée en vigueur ;
  9. Elle recommande d’accompagner le « PSTT » par une campagne de formation et de sensibilisation du personnel hôtelier, en collaboration avec le Ministère de la Santé et les cabinets de formation spécialisés ;

L’UNIH recommande de faire de ce « PSTT » un label et un outil de promotion, et d’engager, à cet effet, une large campagne de communication, tant à l’échelle nationale qu’internationale.

Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Fermer
Fermer