Les nuitées de novembre en baisse

Au cours du mois de novembre 2019,  l’hôtellerie tunisienne a enregistré 1 007 839 nuitées, en régression de 1,1% par rapport à la même période de l’année précédente.

Les nuitées de non-résidents s’élèvent à 715 465, en baisse de 3,3% par rapport à la même période de l’année dernière. Elles représentent 71% du volume global des nuitées.

Les nuitées des Tunisiens résidant à l’étranger sont de l’ordre de 6 539, en augmentation de 14,1%.  Elles représentent 0,6% du total général des nuitées.

Les résidents ont passé 292 274 nuitées, en progression de 4,7% et représentant 29% du volume global des nuitées.

Européens : -6,9%

Les Européens ont passé 457 083 nuitées, représentant 45,4% du total général. Leurs nuitées sont en régression de 6,9%.

Les marchés en hausse…

Par nationalité, les Français sont en tête avec 165 977 nuitées, en augmentation de 15,1%, les Italiens sont aussi en hausse de 4,2% avec 16 701 nuitées. Les Scandinaves reprennent fortement passant de  2 104 nuitées en novembre 2018 à 8 883 nuitées, soit une croissance de 322,2%.

Les Suisses sont en hausse de 35,5% avec 6 193 nuitées, les Néerlandais : +121,6% (4 168 nuitées), les Espagnols : +6,5% (6 682 nuitées), les Grecs : +296,4% (1 086 nuitées), les Maltais : +154,4% (463 nuitées) et les Turcs : +22,3% (2 726 nuitées).

Les marchés de l’Europe de l’Est suivants sont en augmentation : les Croates ont passé 216 nuitées (+38,5%), les Ukrainiens : 619 nuitées (+122,7%), les Slovaques : 579 nuitées (+40,2%), les Slovènes : 110 nuitées (+96,4%) et les Roumains : 1 386 nuitées (+0,5%).

…et en baisse

Par contre, les Allemands sont en régression de 9,6% avec 130 408 nuitées, les Britanniques sont aussi en baisse de 33,1% (39 797 nuitées), les Belges : -21,8% (20 910 nuitées), les Autrichiens : -0,8% (1 644 nuitées), les Luxembourgeois : -10,9% (8 310 nuitées), les Portugais : -5,7% (1 365 nuitées), les Irlandais : -18,3% (618 nuitées), et les Turcs : -22,3% (2 726 nuitées).

Les marchés de l’Europe de l’Est en baisse sont : les Lituaniens : -36% (267 nuitées), les Russes : -30% (24 528 nuitées), les Tchèques : -35,4% (1 616 nuitées), les Bulgares : -27,3% (197 nuitées), les Hongrois : -15,7% (277 nuitées), les Polonais : -20,7% (5 543 nuitées)

Maghrébins : +12,2%

Les Maghrébins ont passé 185 567 nuitées, en augmentation de 12,2% et représentent 18,4% du total général des nuitées.

Les nuitées des Algériens qui s’élèvent à 81 800 ont régressé de 9,1%. Les Libyens ont passé 95 197 nuitées, en progression de 40,3%. Les Marocains totalisent 7 388 nuitées, en augmentation de 9,9%. Aussi, les Mauritaniens ont passé 1 183 nuitées, en croissance de 46%.

Marchés lointains en baisse

Pour ce qui est des marchés lointains, les Moyen-Orientaux ont passé 13 134 nuitées, en retrait de 3,1%.

Les Africains ont passé 7 695 nuitées, en régression de 15,7%. Les Japonais sont en baisse de 8% avec 4 073 nuitées.

Au cours de cette période, les Chinois ont totalisé 11 347 nuitées, en régression de 16,2%.

Les nuitées des Nord-Américains qui représentent 1,2% du volume global des nuitées est de l’ordre  de 1 967 nuitées, en baisse de 4,7%. Par nationalité, les Canadiens ont passé 7 247 nuitées, en augmentation de 3,5%. Avec 4 720 nuitées, les Américains sont en régression de 15%.

La baisse des nuitées du mois de novembre n’est pas de bon augure ; surtout qu’elle touche des marchés importants : allemand, russe, britannique…En effet, novembre est un indicateur de tendance pour les saisons à venir 2020.

Montre plus

Articles Liés

Fermer
Fermer