Thomas Cook fait faillite

Le 1er tour opérateur britannique et le 2eme mondial Thomas Cook a a annoncé sa faillite ce lundi 23 septembre et il entre en « liquidation immédiate. Toutes les réservations Thomas Cook, vols et séjours, sont désormais annulées ».
Cette faillite était attendue, sauf miracle de dernière minute qui ne s’est pas produit. Elle vient après l’échec des négociations avec ses créanciers et son actionnaire chinois Fosun.
Il avait annoncé une perte de 1,5 milliard de livres pour le premier semestre, pour un chiffre d’affaires de quelque 10 milliards de livres. Il devait trouver 200 millions de livres de financements supplémentaires, en plus des 900 millions déjà acceptés.
La faillite du plus vieux tour-opérateur du monde (près de deux siècles d’activités) a été causée par la concurrence acharnée des sites Internet de voyage à bas prix et des centrales de réservation électroniques d’une part et de l’indécision des touristes, soucieux du Brexit et de ses conséquences. Sa faillite provient aussi d’un manque de rigueur de gestion.
600 000 de ses clients, dont 150 000 Britanniques, qui sont en vacances, devront être rapatriés.
Ses 22 000 employés, dont 9 000 au Royaume-Uni, devraient perdre immédiatement leur emploi.

Un coup terrible pour le tourisme tunisien
La faillite de Thomas Cook représente un coup très dur pour le tourisme tunisien. La perte financière pour cette saison constituée par les séjours impayés des clients dans les hôtels tunisiens pourrait être estimée à quelques 200 millions de dinars tunisiens ; voire plus.
De plus l’incident survenu avec les clients de ce tour opérateur a eu des retombées de presse catastrophiques, surtout au Royaume Uni.
Par ailleurs, cette faillite aura, certainement des répercussions sur tous les marchés émetteurs de touristes vers la Tunisie, notamment : allemand, français, belge, hollandais…

Montre plus

Articles Liés

Fermer
Fermer