A la Une Actualité

ONTT “La fabrique” porteuse du secteur touristique en Tunisie

Par Seifallah LASRAM

L’ONTT a été le fer de lance d’une option économique stratégique de la Tunisie , consistant à promouvoir un secteur nouveau devant contribuer fortement au développement du pays par sa prédisposition à créer des richesses et , par son effet d’entraînement sur plusieurs autres métiers et industries , faisant le bonheur de la dynamique économique, financière et sociale d’un pays émergent.


En fait, lorsqu’en 1971, le gouvernement Tunisien a mis en place l’Office National du Tourisme Tunisien, sous la tutelle du Ministère de l’économie nationale, Il lui a confié une mission titanesque. Une mission qui exigeait du sérieux, de l’abnégation et de la créativité.
Entouré de cadres rodés de l’administration renforcés par de jeunes universitaires fraîchement engagés, *La Fabrique *s’est attelée au travail, animée d’un grand espoir de réussite du projet dont elle avait la charge.


Bien faire dans la bonne humeur caractérisait l’ambiance.


Moi, qui ai intégré l’ONTT au début de ma carrière professionnelle, n’oublierai jamais cette ambiance décontractée sans se départir du sens du devoir et du travail accompli.
Je citerai, à titre d’exemple, le rendez-vous annuel du séminaire des Représentants à l’étranger, journées consacrées à faire le bilan et à tracer les perspectives ; Une occasion partagée par tout le personnel de l’ONTT.


L’ONTT était aussi la couveuse des projets de création de nouvelles zones touristiques et leur équipement en infrastructures, mobiliers urbains, espaces verts …pour y implanter des unités hôtelières qui feront le bonheur de millions de touristes. À ce propos, je me rappelle l’atmosphère studieuse de discussion et approbation des projets touristiques (les réunions de la SCAT) surtout lorsqu’on sait le travail fait en amont pour préparer les dossiers…


Le début de chaque saison était meublé de plusieurs cérémonies d’inauguration de nouvelles réalisations : un hôtel, un golf, une école hôtelière, un centre de Thalassothérapie, un commissariat régional…
Les femmes et les hommes qui habitaient les bureaux et couraient les couloirs de l’ONTT, se sentaient toutes et tous concernés par le développement du secteur, unis derrière une direction compétente, proche et accessible.


Mon bonheur à moi est d’avoir servi plusieurs années l’ONTT à l’étranger après avoir fait mon apprentissage à la Direction de la Promotion. Ma chance est d’avoir eu la charge de sa Direction Générale en fin de carrière.


En évoquant l’ONTT, ma pensée émue va vers mes maîtres et formateurs, disparus et vivants, à qui j’exprime ma reconnaissance et mon respect.
À mes collègues et amis, je formule ma fidélité et, a ceux qui officient aujourd’hui, j’exprime mes encouragements pour que l’âme de l’ONTT « La fabrique du secteur touristique Tunisien », perdure encore et relève les nouveaux défis qui sont d’actualité.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer