Désormais, les contrats d’allotement en devises

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Selon une lettre, en date du 13 avril 2018, signée conjointement par la Ministre du Tourisme et de l’Artisanat et le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, relative à la « monnaie de libellé des contrats d’allotements entre hôteliers et tours opérateurs non résidents », il est désormais « indispensable pour les hôteliers de de libeller en devises les contrats d’allotement qu’ils sont appelés à conclure avec les tours opérateurs non résidents ainsi que les factures établies au nom de leurs clients non résidents.

Comme il est indiqué dans la lettre, il s’agit en fait davantage d’une recommandation que d’une obligation légale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *