Si Sousse m’était contée Mémoire d’une ville de 3000 ans

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Les Editions IRIS viennent de publier une remarquable œuvre sur la ville de Sousse «Si Sousse m’était contée», un livre de 580 p, en grand format, comprenant 1600 photos et pesant 2,5kg. Ses auteurs sont Ameur Baâziz et Slah Eddine Ayachi qui ont passé 6 ans à écrire ce livre monumental d’amour à leur ville chérie Sousse, trimillénaire.

Ce livre, écrit Slah Ayachi dans l’introduction, est un témoignage et un «hommage aux femmes et aux hommes, aux personnalités des plus illustres (empereurs, rois, sultans, émirs, beys, présidents, hommes politiques, juristes, hommes de lettres et des sciences, ulémas, médecins, bâtisseurs, industriels et artistes ) aux plus humbles (commerçants, artisans, citadins, paysans) qui ont marqué la ville de leur empreinte par des réalisations, par des actions grandes et petites, ou simplement par leur présence et leurs souvenirs.

Ils ont tous contribué à faire de Sousse la ville d’aujourd’hui, une belle cité accueillante, riche, fière de son histoire et sûre de son avenir».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *