Préservation et développement des zones humides à Ghar El Melh

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Un nouveau projet portant sur la préservation et le développement des zones humides côtières dans la région de Ghar El Melh sera prochainement lancé en collaboration avec le Fonds mondial pour la nature (WWF), le Centre de coopération pour la Méditerranée de l’Union internationale pour la conservation de la nature, Birdlife international, Global Water Partnership (GWP), la Tour du Valat, l’Institut national agronomique de Tunisie et l’association “Les Amis des Oiseaux”.
La Tunisie compte actuellement 41 sites inscrits sur la “Liste des zones humides d’importance internationale” (Sites Ramsar), regroupant près de 260 espèces végétales terrestres et 50 espèces végétales maritimes, et abritant 140 espèces d’oiseaux migrateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *