M. Wacef Chiha: « Présenter une offre spécifique au marché espagnol »

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

La destination Tunisie connaît une reprise certaine sur le marché espagnol. En effet, 15 835 touristes espagnols ont visité la Tunisie, l’année dernière 2017, en augmentation de 33% par rapport à 2016. Par ailleurs, le tourisme tunisien sera présent, comme chaque année, au salon FITUR qui se tient du 17 au 21 de ce mois de janvier. A cette occasion, tourisme info a interviewé l’Ambassadeur de Tunisie à Madrid M. wacef CHIHA.

T.I: Quelle est l’image, aujourd’hui, de la Tunisie en Espagne?
W.C: Je peux vous assurer que cette image est positive. Les Espagnols, qu’ils soient officiels, académiciens, acteurs de la société civile, journalistes ou citoyens ordinaires, sont tous sensibles à l’effort exceptionnel qu’a fourni la Tunisie pour réussir sa transition démocratique, en mettant en place un système politique pluraliste respectueux des libertés individuelles et collectives et des droits de la femme.
La Tunisie est également perçue comme un pays méditerranéen voisin, culturellement proche, socialement ouvert et disposant de sites naturels et touristiques attrayants.

T.I: Que représente le tourisme dans la balance commerciale entre la Tunisie et l’Espagne?
W.C: L’Espagne est classée -selon les années- quatrième ou cinquième partenaire économique de la Tunisie, avec un volume global des échanges avoisinant 1,4 milliard d’Euros. Au niveau du tourisme, le flux des touristes espagnols a beaucoup diminué par comparaison à la période précédant la Révolution, en raison de la conjoncture difficile qu’a connue le tourisme tunisien d’une part, et de la crise économique ayant sévi en Espagne jusqu’en 2015, d’autre part. Toutefois, les résultats enregistrés en 2017 (augmentation de 33% par comparaison à 2016) et les perspectives pour l’année 2018 constituent pour nous des motifs d’espoir pour un accroissement sensible du nombre des touristes espagnols en Tunisie.

T.I: Comment relancer et développer les échanges tuniso-espagnol, dans le domaine du tourisme?
W.C: Nous considérons que les conditions sont réunies, aujourd’hui, pour une reprise du flux touristique espagnol en Tunisie. Outre la consolidation du statut de la Tunisie comme destination de choix en Méditerranée, nous pouvons relever aussi la levée des restrictions du voyage pour les citoyens espagnols, décidée depuis Septembre 2016 par Madrid, la décision récente du Tour Opérateur TUI Espagne de reprogrammer la Tunisie dans ses brochures de l’été 2018 et le retour progressif des investisseurs espagnols dans notre pays.
Par ailleurs, la signature de l’accord Open Sky entre la Tunisie et l’Union Européenne va certainement ouvrir de nouvelles perspectives pour le développement du transport aérien entre les deux pays et le soutien aux flux touristiques, aussi bien espagnol en Tunisie que tunisien en Espagne.

T.I: Quelles sont les actions à mener dans ce sens?
W.C: A notre niveau, il s’agit de renforcer la visibilité de la Tunisie en Espagne, à travers les activités culturelles, la participation dans les foires et salons spécialisés, la publicité et le développement des relations politiques qui ont toujours un impact positif sur les volets de la coopération bilatérale, y compris le tourisme.
Je souhaiterais noter ici que l’année 2018 enregistrera l’organisation de la Réunion de Haut Niveau tuniso-espagnole, sous la coprésidence de M. le Chef du Gouvernement Youssef Chahed et de son homologue espagnol, M. Mariano Rajoy, réunion qui constituera une étape importante dans l’histoire des relations privilégiées ayant toujours existé entre les deux pays.
Nous œuvrons également à la réalisation de la visite en Tunisie du nouveau Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale du Tourisme, M. Zurab Pololikashvili qui entame ses nouvelles fonctions au début de cette année. Cette visite sera l’occasion de signer avec Mme la Ministre du Tourisme et de l’Artisanat, un accord de coopération englobant la formation, le tourisme durable, la communication et la promotion, l’amélioration de la qualité et la diversification du produit touristique tunisien.

T.I: Quel est votre message aux professionnels du tourisme tunisien à l’occasion de Fitur et de cette année 2018?
W.C: Il me paraît important de présenter une offre spécifique au marché espagnol. L’Espagne disposant d’un tourisme balnéaire développé, il s’agit d’accentuer notre offre sur la culture, le patrimoine matériel et immatériel, les sites naturels et le tourisme saharien qui sont des facteurs qui mettent en exergue les spécificités de la Tunisie et sa riche histoire méditerranéenne.
Les Espagnols sont aussi sensibles au patrimoine historique et culturel andalous en Tunisie. Ils seraient avides de visiter une ville comme Testour, le centre Ennejma Ezzahra ou le fort de la Goulette qui avait hébergé les forces armées espagnoles, dont l’illustre écrivain Miguel de Cervantes, au 16ème siècle.
Bon vivants et ayant le caractère festif, les Espagnols sont toujours attirés par la musique (le Malouf) et les bons mets du terroir dont regorge la cuisine tunisienne.
Et d’une manière générale, il est important de maintenir l’effort de promotion déployé au cours des deux dernières années, en assurant une participation active et de haut niveau au salon FITUR qui représente une foire incontournable du tourisme européen et méditerranéen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *