Les marchés de l’Europe de l’Est en baisse

Au mois de mai dernier, les marchés de l’Europe Centrale ont accusé des régressions plus ou moins importantes. Les entrées des Croates ont baissé de 45% (121), des Russes : -6,9% (73 453), des Ukrainiens : -18,3% (4 162), des Tchèques : -4,8% (4 851), des Slovaques : -25,1% (310), des Slovènes : -63% (223) et des Hongrois : -6,1% (772).
De janvier à mai 2019, les entrées des plusieurs marchés de l’Europe Centrale ont enregistré de belles progression, telles que celles des Polonais +69% (19 001), des Tchèques : +0,5% (6 436), des Roumains : +109% (4 094), des Hongrois : +4,6% (1 428), des Bulgares : +93,4% (1 731), des Lituaniens : +142,9% (2 946), des Serbes : +57,9% (1 364) et des Croates : +5,8% (455 e).
Par contre, d’autres marchés n’ont pas connu d’amélioration ; notamment le russe qui a baissé de 8,2% avec 93 549 entrées, l’ukrainien : -13,6% (5 719) et le slovène : -53,1% (451).

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer