Marhoul mécanique solidaire

Aujourd’hui 16  mars et jusqu’après demain lundi 18 mars se déroulera un nouveau festival unique en son genre à Tataouine : “Marhoul mécanique solidaire”, sous le slogan “Tataouine terre, Peugeot 404 Bâchée”.

Les participant à ce rallye, de genre un peu particulier, vont suivre un itinéraire de 404 km, répartis sur 3 étapes :

  • la première est longue de 160 km, de Tataouine à Béni Mhira, en passant par Kasr Ouled Soltane où il sera procédé au stockage des céréales dans ses chambres pour poursuivre la route vers la ville de Sommar, puis le village Karchaou pour arriver au campement sous tente, au milieu des dunes.
  • Des plats du terroir local seront préparés par les participants au festival, tels le pain “Milla” et “Mbakbka”, qui fera l’objet d’une compétition des recettes locales, présidée par un chef cuisinier libyen spécialisé dans ce met.
  • La deuxième étape s’effectuera sur un itinéraire de 150 km partant de la station Marhoul en direction de Douirat par Ksar Hdada, Guermessa et Chenini où les participants prendront leur déjeuner au milieu d’une oasis collinaire “Akla”.
  • La troisième étape est longue de 84 km, partant de Douirat pour retourner à Tataouine en passant par Ksar Ouled Dabbeb et l’Oasis Tlelet

Ce  «Marhoul» permettra de goûter à la vie paysanne à bord “d’une Peugeot 404 bâchée”, l’objectif étant de mettre en place un tourisme saharien alternatif dans la région.

Sur le plan solidaire, Marhoul créera une bibliothèque scolaire à l’école Béni Mhira et organisera une campagne de vaccination des caprins dans les sites par lesquels passera le Marhoul, outre des caravanes sanitaires en faveur des habitants des quartiers ruraux.

Organisé à l’initiative de la société touristique et de la culture de Tataouine en collaboration avec l’Association de la source de la vie et présidé par Ali, ce nouveau festival, aura des fins économiques et sociales importantes dans la région pouvant contribuer à fixer les habitants dans leur région pour la réhabilitation des activités rurales et leur enrichissement par des produits culturels et touristiques solidaires dans le Sahara.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifiez également

Fermer
Fermer
Fermer